L’amour n’a qu’un seul visage

Extrait:

 » De vos choix naissent la lumière ou l’obscurité.
Dans cette exercice qu’est d’exister, le choix de la souffrance dans ce qu’elle peut vous apporter dans l’illusion d’une obligation porteuse de guérison est encore bien trop présente.
Si votre choix se porte alors vers le chemin où pour exister et faire naitre le meilleur de soi, du soi, la souffrance est obligée, alors votre chemin sera inévitablement de remettre vos mains dans celles de l’obscure souffrance qui dans le meilleur des cas, teintera votre sentier de quelques éclaircies mais gardera pour son propre désir d’exister, souffrance comme seul et unique résultat… »