Revenir au site

L'Accueil

Savoir s'accueillir pour manifester la paix

L'ACCUEIL

SAVOIR S'ACCUEILLIR POUR MANIFESTER LA PAIX

On nous dit que "la vie c'est dur", qu'il faut la gagner comme si elle était un combat, que "c'est comme çà et pas autrement, nous n'avons pas le choix ... "

Quand on y réfléchis bien, n'est-ce pas une amère manière de croire en la vie ?

Nous avons tendance à oublier que l'éphémère n'existe qu'ici, et qu'une part en nous est dans l'accueil éternel.

Ici, dans cette réalité, tout est juste à l'opposé de cet accueil, dans ce monde tout est passage ou passager, nous ramenant à notre Mémoire sacrée.

La mémoire du choix qu'est de se rappeler avec ardeur de cette place en nous, prête à aimer, nous invitant à redéfinir la Vie dans sa globalité sans amertume, sans jugement.

Car en effet, des combats et de rigoureuses épreuves menés en nos perceptions de la vie, dans l'éphémère difficulté, se trouve des beautés, nos ressources extraordinaires.

Rappelons nous que lorsque nous continuons de croire en la limite de la vie, nous pouvons gommer, déprogrammer, annuler, effacer, supprimer en téléchargeant, en accueillant, le seul et unique programme approprié pour la paix et la joie dans nos vies, la confiance en soi, dans la foi de l'amour Divin en nos cœurs qu'est l'accueil bienveillant.

L'ACCUEIL EST PAR DÉFiNITION " ÊTRE PRÉSENT À SOI"

Il peut se résumer à partager un bon repas avec toutes nos perceptions de la vie, positives ou négatives. Car elles ne sont que de l'information pour nos Esprits et peuvent être transformées par cet acte conscient.

Afin de se laisser porter par la vie, la création qui en réalité nous porte dans ses flots et est bien plus grande que nous.

Accompagné du pardon Divin ( voir article " Le pardon Divin "), lorsque nécessaire, par le rire ou dans nos pratiques de paix, l'accueil saurait être le moyen le plus pertinent pour redéfinir notre monde intérieur et par effet, l'extérieur.

C'est se relier à la Création originelle et créer à partir de son rayonnement et non plus par la limite de notre monde et condition.

L'accueil pourrait encore s'apparenter au fait de renouer avec la plus haute partie de nous, prête à nous offrir la perfection tout en continuant à nous porter dans nos expériences humaines.

IL FAUT DU COURAGE POUR ACCUEILLIR SA SENSIBILITÉ

Il est vrai qu'il est quelques fois très difficile voir impossible de cultiver l'accueil devant des faits ou les violences de la vie.

Que nous soyons victimes ou bourreaux dans cette vie perçue dure ou injuste, en nous, se maintient quand même un feu d'accueil chaud et rassurant, paisible.

Difficile, car avec courage, nous reconnaissons notre sensibilité, si beau don de notre nature mais qui par son reflet nous connecte également aux souffrances.

Mais n'oublions pas que même notre sensibilité se souvient, intacte de sa nature paisible, dès lors que nous laissons passer nos perceptions avec bienveillance.

Il est aussi vrai que les sauveurs se trouvant en nous voudrons continuer de sauver ce monde de perceptions en pensant que nous pouvons le faire.

Mais le monde change et nous le voyons toutes et tous, non par nos luttes mais par la manifestation de la paix en toutes conditions.

NOUS SOMMES TOUS DES PASSEURS PAR L'ACCUEIL

Les luttes sont un passage.

La douleur est un passage.

Les jeux de victime et/ou de bourreau sont des passages.

Des passages vers notre mémoire, la mémoire du monde supérieur, beau et paisible où aucune guerre n'existe.

Des passages vers la paix, l'Amour et la manifestation ici bas de cet écho bienveillant sont le seul chemin réellement juste.

Des passages souhaitant nous inviter à nous laisser porter par la Création.

C'est ce que nous sommes invités à faire car cela est inscrit sur notre contrat d'âme dans la matière, s'il existait de tels contrats.

Non, la lutte ne renforce que la lutte, qui, sans aucun jugement est un chemin comme un autre que nous empruntons tous.

Ceci n'est pas à juger ou déplorer, ce qui renforcerait le mensonge, mais à transformer par notre conscience.

Le plus honnêtement possible, s'accueillir pour manifester le monde supérieur en nous, puis autour de nous.

Nous sommes tous Passeurs d'âme par l'accueil, nous faisons briller la Lumière dans le monde.

C'est ainsi donc que nous faisons évoluer notre réalité , souverraines et souverains du pouvoir de l'accueil Divin.

Être passeur d'âme c'est faire changer un état en un autre état , c'est être alchimiste dans et par la Création Lumineuse.

Alchimistes de nos perceptions, qui par et dans l'accueil, manifesterons les fleurs de la perfection aimante.

LA SEULE PERFECTION DU MONDE EST LE BUT QUE NOUS LUI DONNONS

" La Chose parfaite" qui est de pardonner, ce qui remplit notre fonction ici bas " le choix parfait", c'est de choisir la conscience comme enseignante.

En effet, la seule chose "parfaite" que nous pouvons faire ici, c'est de pardonner.

Nous de pouvons pas avoir un corps, une relation ou un travail parfait ni quoi que ce soit de parfait, nous de ne pouvons pas non plus vivre dans un monde parfait qui à été fait pour ne pas l'être.

Nous ne pouvons pas changer ce qu'est le monde, mais nous pouvons changer le but que nous lui donnons.

La chose parfaite à faire dans ce monde est de percevoir sans imperfection, sans porter de jugement.

Cela nous pouvons apprendre à le faire" parfaitement" et ainsi découvrir le véritable Accueil de notre entièreté d'être.

Cet article a été rédigé par Jonathan Yahimi - Facilitateur du chemin - Agapéthérapeute

Vous pouvez découvrir son service sur le site www.archives-akashiques.fr

Consultation Archives-Akashiques - Guidance spirituelle - Soin

Contacter Jonathan Yahimi : Yahimi.jonathan@gmail.com

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK